Fiche Repère pour agir - Célébrer un temps de prière interreligieux

L’accueil des migrants implique souvent des personnes de différentes religions. Des temps interreligieux de recueillement et de prière peuvent permettre de se rassembler entre croyants. Ils invitent à donner à la dimension spirituelle toute sa place au cœur de l’expérience d’accueil et de rencontre, et de prier ensemble, chacun selon sa tradition.

Une telle cérémonie peut également conclure un temps de relecture et de partage. Il est conseillé de la préparer avec les représentants des différentes religions. Cela permettra de mieux prendre en compte chaque tradition (pour chercher un cadre adapté, préciser le déroulement, choisir les textes, chants, prières et, le cas échéant, un ou plusieurs symboles qui parlent à tous).

Selon le nombre de personnes, proposer la participation active de tous, de manière spontanée, ou d’un certain nombre de représentants (de chaque religion et tradition religieuse, d’accueillis comme d’accueillants, de chaque pays), préparés en amont.

Proposition du SERVICE NATIONAL DE LA PASTORALE DES MIGRANTS ET DES PERSONNES ITINERANTES (SNPMPI)

58, avenue de Breteuil - 75007 Paris

Tél. 01 72 36 69 47 – migrants@cef.fr http://migrations.catholique.fr/

Proposition de déroulement

1. Se rassembler et se recueillir

  • Mot d’accueil
  • Chant pour rassembler (si possible un chant connu par tous ; ou un ou plusieurs chants des différents pays et religions représentés)
  • Introduction : « Nous nous rassemblons aujourd’hui dans une grande diversité : diversité de nos origines, de nos langues, de nos religions et traditions religieuses. Entre croyants, nous voulons nous rappeler ce que nous avons pu vivre ensemble. Certaines expériences ont pu nous toucher dans notre vie de foi ou nous rappeler la présence de Dieu

2.Faire mémoire

  • Court temps de silence pour se recueillir et faire mémoire des expériences vécues ; des photos de la rencontre et de l’accueil, affichées et visibles par tous, peuvent aider.
  • Inviter à remercier pour une belle expérience dans la rencontre avec l’autre.

Les témoignages des participants peuvent être accompagnés d’un geste symbolique adapté (par exemple poser un lumignon comme symbole de la lumière et de la joie reçues).

3. Écouter

  • Dans un monde déchiré, marqué par le rejet, la violence, le mépris, beaucoup de traditions religieuses nous rappellent l’importance de l’amour et de la miséricorde. Et nous l’avons bien expérimenté entre nous, dans nos rencontres et nos activités.
  • Ecoutons les enfants de différents pays et religions qui nous chantent de la miséricorde. Projeter la vidéo (ou écouter le chant) des « enfants de la Miséricorde » : https://www.youtube.com/watch?v=ImUxTanBDR0

Le refrain peut être chanté par tous : Miséricorde, Miséricorde, Cœur de Père, Cœur de Mère (2x).

  • Les textes sacrés de nos différentes traditions religieuses évoquent souvent la miséricorde : la miséricorde de Dieu, la miséricorde à vivre entre frères et sœurs en humanité.

Écoutons ensemble quelques-unes de ces paroles de nos différentes traditions religieuses qui nous parlent de la miséricorde.

  • Lecture d’un texte de chaque religion représentée : une parole de Jésus, par exemple le sermon sur la montagne (Mt 5,1-10) ou la parabole de la brebis perdue et retrouvée (Lc 15, 1-7) ; une sourate du Coran (par exemple Coran 17, 22-30 /24-321 ), etc.

4. Prier

  • Prenons maintenant un temps de silence pour prier, chacun selon sa tradition, et pour invoquer la miséricorde de Dieu.
  • Puis chacune des religions présentes peut faire, à tour de rôle, une brève prière (soit une prière en lien avec la miséricorde divine, soit une prière fondamentale dans sa tradition comme le Notre Père pour les chrétiens, la sourate Al-Fatiha pour les musulmans , etc.)

5. Partager

  • Le temps de recueillement peut être suivi d’un goûter et d’un temps convivial.

Ajouter un commentaire