Fiche Repères pour Agir | Préparer la Journée mondiale des pauvres

Réflexions-Repères issus de l’Université de la Solidarité et de la Diaconale - Lourdes 2017

Préparer la journée mondiale des pauvres

 

Ce qui fait consensus :

La Journée Mondiale des Pauvres (JMP) doit viser la participation effective des pauvres à toutes les étapes,  de la préparation à la réalisation. Ils doivent être partenaires et non bénéficiaires.

Nombreux pièges à éviter.

Questions posées  (toutes ces questions restent en débat) :

  1. Qui sont les pauvres dont parle le Pape ?
  2. Comment prendre en compte la dimension interreligieuse :
  • dans l’accueil des personnes, de confessions diverses ou sans religion,
  •  dans une éventuelle coopération avec des instances d’autres religions pour l’organisation de la journée (notamment protestantes et musulmanes).
  1. Quel lien et quelle cohérence avec la Journée Mondiale de refus de la misère (JMRM) de l’ONU qui a lieu le 17 octobre depuis 30 ans ?

Quel lien avec la journée nationale (JN) du Secours catholique qui a lieu cette année le même jour, (ce qui risque de se reproduire) ?

Eléments de réponses :

  1. Comprendre la pauvreté en termes d’humiliation, d’abandon, d’exclusion. Le pauvre comme celui qui nous convertit…
  2. Dans l’accueil des personnes, être en vérité, annoncer la couleur (c’est l’Eglise catholique qui invite). Donner la place à tous.

La dimension de collaboration n’était pas du tout envisagée et est restée sans réponse.

  1. Concomitances :

Avec la JMRM il y a un lien… Mais lequel ?

Avec la JN du Secours catholique : l’aborder comme une opportunité pour chacun des organisateurs.

Pour aller plus loin :

Le site http://www.servonslafraternite.net/

Document « préparons la Journée Mondiale des Pauvres » sur le site  http://www.vivrelacharite.fr/

© Crédits Photo : Fondation Jean Rodhain

Ajouter un commentaire