Fiche Ressource : Trois débats à l’université orthodoxe 
de Balamand (Liban).

Le débat que restitue ce petit livre date de plus de vingt ans, puisqu’il s’est tenu en trois journées, les 20, 21 et 22 mai 1996, à l’Université orthodoxe de Balamand, au nord du Liban, entre le professeur Mahmûd Ayyûb, chiite de tradition duodécimaine et Mgr Georges Khodr, orthodoxe de tradition grecque arabisée. Mais la qualité des contenus et la liberté de ton des échanges posent les bases d’un nouvel élan pour le dialogue islamo-chrétien. Tous deux appartenant à des communautés minoritaires au Liban, leurs entretiens, libérés de tout enjeu politique, gagnent en franchise et en profondeur. C’est ainsi en tous cas que l’avait perçu le regretté Maurice Borrmans (1925-2017), de la Société des missionnaires d’Afrique (Pères Blancs), qui désirait ardemment voir aboutir cette nouvelle publication dont il avait revu, peu avant sa mort, la traduction, les annotations et la présentation... On goûtera, au fil des pages, la fécondité d'une réelle relation d'amitié interreligieuse, permettant d'aborder avec une grande franchise et de nombreuses interpellations réciproques des sujets délicats en vue de poser les bases de « la meilleure discussion ». C'est ce que Maurice Borrmans a patiemment cherché tout au long de sa vie. Monseigneur Georges Khodr est l'évêque-métropolite de Byblos, de Botris et du Mont-Liban depuis 1970. Monsieur Mahmûd Ayyûb est professeur émérite d'Islamic Studies et de Comparative Religion, du Department of Religion de Temple University, avec résidence au Hartford Seminary (USA)

Ajouter un commentaire