Organiser un pèlerinage près de chez soi

servons la fraternité organiser un pèlerinage près de chez soi

 

 

Pas besoin de partir très loin pour se faire pèlerins. Nos diocèses abritent bien souvent des lieux de mémoire que nous n’avons pas encore complètement découverts. Occasion de les explorer et d’en faire profiter d’autres. Voici quelques idées et questions à se poser pour vivre cette démarche.

Se documenter

Il est bon de faire connaissance avec le lieu :

  • est-il accessible à pied ?
  • pourquoi est-ce  un haut lieu de la foi ?
  • de quelle mémoire est-il porteur ?
  • contient-il des reliques ? Est-il lié à un saint ou une sainte particulier(e) avec  quel itinéraire de foi ?
  • qui fréquente ce lieu, habituellement ?

Cibler un public

A qui ce lieu peut-il convenir :

  • des enfants,
  • des adolescents,
  • des adultes,
  • un public intergénérationnel ?
  • quelle ampleur veut-on donner à ce pèlerinage ?

Il faudra ajuster la communication selon le nombre de participants visés et mesurer les moyens nécessaires.

Prévoir un itinéraire

Un pèlerinage est une marche qui met en route.

  • quel sera le chemin emprunté selon les capacités des marcheurs ?
  • comment les pèlerins seront-ils répartis pour marcher ?
  • où se fera le départ ?
  • y aura-t-il des pauses ?
  • quels seronts l’heure et le lieu de rendez-vous ?
  • y aura-t-il des personnes qui rejoindront le groupe en voiture en car ?

Vivre une expérience de foi

Un pèlerinage s’appuie sur la Parole de Dieu (sur des textes bibliques) et sur la liturgie pour actualiser la présence du Christ dans ce lieu de mémoire

  • choisir un texte en lien avec la vie du saint,
  • avec la vie de ceux et celles qui participent à ce pèlerinage,
  • offrir une possibilité de partage.
  • prévoir aussi des temps de prière dans le lieu en proposant de vivre des gestes significatifs de la vie chrétienne.

Paru dans ecclésia n°21, mars 2014

Ajouter un commentaire