Organiser un temps de prière interreligieux

 

 

 

 

 

Il est conseillé de préparer ce temps de prière et d’invocation avec des représentants des différentes religions. Cela afin de mieux prendre en compte chaque tradition (pour chercher un cadre adapté, affiner le déroulement, le choix des invocations, etc.). Selon le nombre de personnes, proposer la participation active de tous, de manière spontanée, ou simplement de ceux avec lesquels ce temps aura pu être préparé en amont, accueillants et accueillis de chaque religion.

Une proposition du Service National pour les Relations avec les Musulmans.

 

Proposition de déroulement

 1. Se rassembler et se recueillir

Mot d’accueil

 

Introduction 

« La foi amène le croyant à voir dans l’autre un frère à soutenir et à aimer. De la foi en Dieu, qui a créé l’univers, les créatures et tous les êtres humains – égaux par Sa Miséricorde –, le croyant est appelé à exprimer cette fraternité humaine, en sauve- gardant la création et tout l’univers et en soutenant chaque personne, spécialement celles qui sont le plus dans le besoin et les plus pauvres » 

 2. Faire mémoire

Temps de silence pour se recueillir et faire mémoire des expériences vécues :

  • Des photographies de rencontres vécues et de l’accueil, affichées et visibles de tous, peuvent aider. On veillera à ce que les photographies montrent des actions réalisées pour et avec les migrants mais aussi des rencontres entre chrétiens et musulmans en France et dans le monde.

  • On pourra aussi s’appuyer sur des lectures de lettres de migrants par exemple, etc.

 3.  Ecouter 

Dans un monde où les tensions entre croyants des diverses religions contribuent parfois à pousser des hommes et des femmes à l’exil, laissons-nous interpeller par des textes de nos différentes traditions qui nous rappellent le rôle que les croyants peuvent jouer au service de la famille humaine.

Plusieurs "combinaisons" de textes peuvent être envisagées : un texte tiré de la Bible et un texte tiré du Coran, un texte d’une autorité religieuse chrétienne et un texte d’une autorité religieuse musulmane, un texte d’un penseur chrétien et un texte d’un penseur musulman.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4. Invoquer

En reprenant toutes ou certaines invocations introductives à la déclaration sur la fraternité humaine, rédigée par un chrétien et un musulman, de façon spontanée, ou en l’ayant préparé en amont, faire monter vers Dieu une prière.

  • Au nom de Dieu qui a créé tous les êtres humains égaux en droits, en devoirs et en dignité, et les a appelés à coexister comme des frères entre eux, pour peupler la terre et y répandre les valeurs du bien, de la charité et de la paix, …
  • Au nom de l’âme humaine innocente que Dieu a interdit de tuer, affirmant que quiconque tue une personne est comme s’il avait tué toute l’humanité et que quiconque en sauve une est comme s’il avait sauvé l’humanité entière, …
  •  Au nom des pauvres, des personnes dans la misère, dans le besoin et des exclus que Dieu a commandé de secourir comme un devoir demandé à tous les hommes et, d’une manière particulière, à tout homme fortuné et aisé, …
  •  Au nom des orphelins, des veuves, des réfugiés et des exilés de leurs foyers et de leurs pays ; de toutes les victimes des guerres, des persécutions et des injustices ; des faibles, de ceux qui vivent dans la peur, des prisonniers de guerre et des torturés en toute partie du monde, sans aucune distinction, …
  • Au nom des peuples qui ont perdu la sécurité, la paix et la coexistence commune, devenant victimes des destructions, des ruines et des guerres, …
  •  Au nom de la « fraternité humaine » qui embrasse tous les hommes, les unit et les rend égaux, …
  • Au nom de cette fraternité déchirée par les politiques d’intégrisme et de division, et par les systèmes de profit effréné et par les tendances idéologiques haineuses, qui manipulent les actions et les destins des hommes, …
  • Au nom de la liberté, que Dieu a donnée à tous les êtres humains, les créant libres et les distinguant par elle, …

  • Au nom de la justice et de la miséricorde, fondements de la prospérité et pivots de la foi, …

  • Au nom de toutes les personnes de bonne volonté, présentes dans toutes les régions de la terre, …Il est également possible de proposer de nouvelles invocations préparées ensemble

  5. Chanter

Chant pour rassembler et célébrer la fraternité humaine. Selon la sensibilité des personnes réunies pour le temps d’invocation, il pourra s’agir d’un chant à caractère religieux (il serait alors bien de prendre deux chants, l’un pour chacune des deux religions) ou bien profane.

  6. Partager

Le temps de recueillement peut être suivi d’un goûter et d’un temps convivial.

Cette proposition de trame pour un temps d'invocation a été préparée en collaboration avec le Service national pour les relations avec les musulmans (Snrm).

Pour aller plus loin Signature  d'une déclaration commune sur la "Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune" à Abu Dhabi (Emirats arabes unis) 

Pour en savoir plus : Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié 2019

Document associé

temps-interreligieux.pdf

Ajouter un commentaire