Ressource : Qu'est-ce que l'habitat groupé ou partagé ?

06/09/2017

Qu'est-ce que l'habitat groupé ou partagé ?

L'habitat groupé n'est pas vraiment une nouveauté. Dans les années 1970, ce concept collait à l'air du temps. De nombreux collectifs d'habitants fonctionnaient alors sur le mode de l'autogestion. Si quelques-uns survécurent à la décennie suivante, la dynamique s’est bel et bien cassée. Au milieu des années 1980, c'est clairement le modèle de l'habitat individuel qui s'est imposé.

Aujourd'hui, l'envolée des prix de l'immobilier, les préoccupations environnementales et le désir de retrouver du lien social expliquent ce regain d'intérêt. La conscience écologique est aussi un moteur. Grâce à des achats groupés et à l'autopromotion, la construction à plusieurs permet de faire des économies d'échelle et rend plus accessible le bâti à haute performance énergétique. L'empreinte écologique peut aussi être réduite en mettant en place un système de covoiturage.

Mais la motivation principale reste l'envie de partager un habitat et des valeurs communes, tout en gardant une intimité. C’est dans ce contexte que des associations chrétiennes se sont situées pour créer différents types de logements partagés.

L'habitat est un enjeu de taille : il est responsable de près de 40% des émissions à effet de serre, il ne permet pas une mixité sociale, le cloisonnement entre des zones d'habitations et des zones d'activités empêche d'avoir une vie de quartier et entraîne l'inflation des transports.

Quelles sont ses caractéristiques ?

  • Il est composé d'espaces privés (habitations ou appartements autonomes) ainsi que d'espaces communs (jardins ou salles communes),
  • il prône l'épanouissement de la vie sociale sans affecter l'intimité de chaque individu,
  • il nécessite la volonté de vivre de manière collective,
  • il suppose que les habitants soient les gestionnaires et les acteurs et de leur mode de vie,
  • il intègre une construction qui respecte la santé des habitants et la préservation de l'environnement et,
  • il encourage une mixité sociale et générationnelle.

Que permet-il ?

  • Il favorise les échanges entre citoyens et les relations intergénérationnelles en décloisonnant les habitants, en faisant du lieu un endroit apprécié par toutes les générations et en prévoyant des espaces communs.
  • Il réduit l'impact écologique car l'habitat groupé implique l'utilisation de matériaux de constructions écologiques (bois, paille, terre cuite), des énergies renouvelables (solaire, éolien) et encourage les transports doux.
  • Il fait faire l'expérience de la coopération car la mise en place d'un habitat groupé suppose la participation des membres à la création, la réalisation et la gestion du projet.
  • Il permet l'accès à un logement de qualité et à un prix juste car adapté aux besoins de chacun en économisant moyens et espaces.

Est-il facile à mettre en œuvre ?

Non, et ces programmes de construction ne conviennent pas à tout le monde. Entre les premières discussions autour du projet et l'emménagement, il faut au minimum de quatre à cinq ans.

Le cadre législatif n’est pas complètement adapté. Une expertise extérieure est souvent nécessaire. Perçue comme un gage de sérieux, elle permet aussi de démarcher plus facilement élus et bailleurs sociaux, de plus en plus intéressés.

 

Fiche réalisée à partir d’informations du réseau Colibris et d’un article du Monde du 28/12/09.

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.