La SSVP : On a tous quelque chose à partager

06/05/2015
Bernard Ousset, SSVP
Metz

Bertrand Ousset, président national de la Société Saint Vincent de Paul, nous présente en quelques mots le chemin entrepris par le mouvement depuis quelques années.

 

Le compagnonnage, avec les plus fragiles d’entre nous est un enjeu capital pour notre engagement ecclésial et vincentien. Par sa dimension spirituelle ; il nous est apparu comme un chemin de conversion. Il correspond à la vocation première de la Société de Saint-Vincent-de-Paul telle que Frédéric Ozanam, inspiré par Monsieur Vincent, l’a imaginée.

Depuis près de quatre ans, la SSVP est engagée dans un processus de renouveau visant à renouveler avec son inspiration vincentienne initiale où la place des plus pauvres est centrale. Le projet Ozanam adopté en 2013 après une démarche de co-élaboration avec plus de 1200 vincentiens se donnait comme objectif de « renouveler la charité de proximité ». La participation active de la SSVP à Diaconia a permis de vivre et d’expérimenter des démarches visant à redonner une place et une parole aux plus fragiles.
 
Des groupes de fraternité existaient déjà, impliquant des bénévoles et personnes accompagnées dans des projets communs. Leur démarche qui a largement contribué à façonner les Rencontres Nationales du Partage en 2015 à Metz et à leur succès (avec 1300 participants) est appelé à se développer comme un des vecteurs du renouveau de la Société de Saint-Vincent-de-Paul.
 

Regardez le reportage de KtoTV sur la préparation des Rencontres Nationales du Partage 2015

Ajouter un commentaire