Jean Rodhain, 40 ans après (2)

27/01/2017

A l'occasion des 40 ans de la mort de Jean Rodhain, le 1er février 2017, nous vous proposons un florilège de ses textes.

                                                                           ************

Eucharistie et pain partagé (1966)

Il faudrait améliorer le rendement du blé à l’hectare.

Voyez pour cela Messieurs les agronomes, c’est leur affaire.

Il faudrait élever le niveau de vie ?... Voyez Messieurs les économistes, c’est de leur compétence.
Il faudrait enseigner les soins maternels et l’hygiène des nouveaux nés... Voyez Mesdames les assistantes sociales, c’est leur spécialité.

On ne dira jamais assez l’importance des spécialistes pour faire avancer l’humanité entière sur la route du progrès.

Mais, à côté de la route, il existe aussi d’humbles chemins.

Il faudrait passer la nuit près de cet agonisant inquiet, ou visiter ce prisonnier sans visites, ou écouter cet homme dont tout le monde se détourne.

Alors, ici ce n’est plus la spécialité de l’agronome, ni de l’économiste. Ce choix des plus pauvres, ce service des âmes les plus abandonnées, c’est un chemin secret. C’est un chemin ouvert à celui qui veut écouter autre chose que le tapage de ce monde et donner quelque chose « par surcroît ». C’est un chemin où il reconnaîtra les visages véritables des véritables pauvres : ces visages que les larmes et les souffrances ont peu à peu rendus transparents.

Et, au bout de ce chemin-là, qui s’appelle le Chemin d’Emmaüs, et à travers ces visages-là, c’est un Autre Visage que vous rencontrerez : la Joie de Pâques, c’est en servant les plus abandonnés, le vrai visage du Christ finalement entrevu.

                                                                                                 *********

La charité n’est pas anachronique (1965)

Charité : certains milieux préféraient que l’on emploie un autre terme, plus adapté, plus moderne, Je réponds que lorsqu’on escamote le mot juste, on escamote l’objet. La vie, la mort, la foi, la charité, sont des termes qui signifient des valeurs constantes que nul n’a le pouvoir de dissimuler.

Le mot est anachronique, dites-vous ?

Distinguons : certaines formes de charité sont anachroniques, c’est évident.

Mais le mot Charité est de tous les temps. « La Charité ne passera pas », prophétise saint Paul.

La Charité au service du prochain est une autre réalité, une inchangeable réalité.
Cette Charité est un mystère, car si elle sert le prochain, elle s’enracine d’abord dans le Christ. Et en servant le plus pauvre, elle reconnaît en lui, mystérieusement présent, le même Seigneur. Mais ces liens mystérieux se nouent sur des réalités concrètes.

C’est par le lavement des pieds que commence la Passion au soir du Jeudi Saint, avant même le pain consacré. Et c’est sur ce service qu’au dernier jour nous serons jugés : « J’ai eu faim, et vous M’avez donné à manger. »

                                                                                                 *********

Les acrobates de la charité (1975)

Dans ce quartier de Capharnaüm, on n’avait jamais vu une telle affluence de peuple : tous se pressaient pour entrevoir le Christ parlant dans la cour intérieure d’une maison. Cette bousculade avait de quoi décourager ces quatre hommes se présentant porteurs d’un paralytique étendu sur un brancard. Mais loin de se décourager, ces infirmiers astucieux évitent la foule, escaladent les étages, pratiquent une brèche dans la toiture, et avec une agilité d’acrobates ils réussissent au moyen de cordages à déposer l’infirme exactement devant le Christ. Saint Marc et Saint Luc consacrent de longs versets à décrire cette opération ingénieuse [1]. Les fabricants d’ascenseurs devraient prendre ces gens comme patrons de leur profession. Ils sont d’ailleurs les patrons de la charité inventive. Car elle meurt, la Charité qui n’invente pas. (…) La vraie Charité se remet toujours à l’heure exacte.

                                                                                                  *********

La charité aujourd’hui (1975)

A qui s’adresse, en priorité, la Charité ?

J’ai horreur de cette expression « faire la Charité ». Je veux bien qu’on dise « faire du bruit » ou « faire du volume ». Mais la Charité n’est pas un objet à fabriquer ou à distribuer. C’est une vie. Alors dites « vivre la Charité ».

Dans ce sens, l’expression s’adresse, en priorité, à tous les chrétiens, quels qu’ils soient. L’Évangile les invite à croître en Charité. Et même celui qui commence à partager son superflu découvre que le Seigneur attend aussi le partage de son temps, et le partage de son cœur. La charité est un feu dévorant. La Charité véritable s’adresse à tous pour les gagner au partage...

(…) La Charité véritable est un reflet du Christ lui-même. Et c’est ici le secret du lien entre prière et Charité... nous sommes au cœur du mystère chrétien.

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Derniers articles Parole de Dieu

19 novembre 2017 : Journée mondiale des pauvres.

Evangile du jour

Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc (7, 24-30)

Dernier Agenda

Journée organisée par la Conférence des évêques de France dans le cadre de la démarche « Eglise...

En partenariat avec la Chaire Jean Rodhain de l'Institut Catholique de Toulouse, l'IERP organise...

Université de la solidarité et de la diaconie - 30 0ctobre au 2 Novembre 2017 - Lourdes. «...

Congrès international de l'Association européenne de théologie catholique et de la Faculté de...

Monseigneur Jean-Charles Descubes, président de la Fondation Jean Rodhain, animera une formation...

Lille : Rencontre sur le thème "Internet et son importance dans les prochaines échéances...

Lille, rencontre sur le thème : "Le Revenu Universel peut-il ou non avoir un impact dans la...

Le diocèse de Lyon et le SAPPEL vous invitent à l'exposition "Etonnante lueur"

Forum-récollection sur la Diaconie de 9h à 17h à Nazareth-Chabeuil, sous la présidence de Mgr...

Colloque Samedi 25 mars 2017 "Accueillir l'étranger, le défi"