Le corps brisé, retour vers la communion

 

 

 

 

 

Comment servir les personnes brisées

Servir les personnes brisées,

 A la manière d'une mère qui prend soin de son enfant

C'est les aider à accéder à une plus grande indépendance

 Pour que peu à peu nous puissions disparaître

Cela veut dire « descendre de l'échelle»

Leur laver les pieds

Comme Jésus

Découvrir la béatitude de la petitesse

Être les serviteurs cachés

Prendre la dernière place ;

C'est là que nous découvrons Jésus ... »

Jean VANIER « Le Corps brisé, retour vers la communion»

Ne pas en faire trop

Le danger pour ceux qui servent les pauvres est de les empêcher de grandir

En en faisant trop pour eux

Comme des parents qui parfois en font trop

Pour leurs enfants avec un handicap.

Il est toujours plus facile de faire Quelque chose pour quelqu'un

Que de l'aider à le faire lui-même

Pour lui faire découvrir sa dignité humaine

Et le respect de lui-même.

Jean VANIER « Le Corps brisé, retour vers la communion»

….

La Beauté humaine
La Beauté humaine
c'est de s'accepter enfin tel qu'on est.
Ne plus vivre dans les rêves ou les illusions,
dans la colère ou la tristesse,
ne plus rien avoir à prouver,
ne plus avoir besoin de fuir ;
avoir le droit d'être soi-même.

C'est alors qu'on se découvre aimés de Dieu,
précieux à ses yeux.

Peut-être n'est-on pas appelés
à faire de grandes choses de sa vie,
à briller comme un soleil,
mais on est appelés à aimer et à s'aimer.

Chacun où on en est,
comme on est,
avec ses fragilités, ses handicaps.
On est appelé à accueillir et aimer
et à communiquer ainsi la vie.

Jean Vanier

Ajouter un commentaire